Charte pour l’accès de tous aux compétences clés

 

>> La Fédération des CSFC est signataire de la charte pour l’accès de tous aux compétences clés, aux côtés du réseau des APP, du CMA, des MIFE, de CCI France et du COPANEF.

>> Tandis que l’Université d’Hiver de la Formation Professionnelle s’interrogeait sur comment mettre la compétence au coeur des réformes en cour et prendre en compte tant la digitalisation de la formation que les formations en situation de travail (dossier à venir sur ce Blog), FRANCE STRATEGIE publiait un important Rapport « Situations de travail, compétences transversales et mobilité entre les métiers » (dont la synthèse est à télécharger ICI) qui éclaire beaucoup d’aspects auxquels sont attachés les « accompagnateurs de compétences » que nous sommes.

Le CPF nouveau est arrivé !

Nous venions à peine de souligner qu’un des points positifs de l’ANI du 22 février 2018 résidait dans le renforcement des droits ouverts dans le Compte Personnel de Formation, que la ministre en donnait un nouveau cadre, dès le 5 mars. Alors « what’s new , Doc ? ».

  • L’accès au CPF sera le même pour les salariés à mi-temps que pour ceux à plein temps ;
  • Une application mobile permettra de vérifier l’état de ses droits, de connaître et comparer des offres, de s’inscrire et même de payer en direct ;
  • Surtout, on bascule vers un compte en euros, abondé de façon non négligeable : avec 500 € crédités par an (avec un plafond de 5 000 €) pour tous les salariés et 800 € par an (avec un plafond de 8 000 €) pour les moins qualifiés.

Lire la suite >>

« Compte Personnel de Formation », ce qui va changer …

Un des quelques points sur lesquels la négociation en vue d’une Réforme de la Formation Professionnelle amène une avancée, c’est la modification (élargissement) de l’assiette du Compte Personnel de Formation, sachant que la contribution globale de l’entreprise (formation professionnelle et apprentissage) reste au niveau de 1,68 % de la masse salariale brute (1,23 % pour les TPE) ; ce qui s’avère plutôt décevant… hors contributions volontaires (dont on sait qu’elles peuvent s’élever à 8 % dans certaines grandes sociétés).

Lire la suite >>

Le numérique : retour sur l’enquête du COE auprès des OPCA

L’impact du numérique sur le travail n’est pas identique, ni de même nature, selon les technologies mobilisées dans les différents secteurs de l’économie.

Afin de mieux saisir comment les entreprises françaises et des institutions compétentes en matière de formation identifient les technologies qui impactent leur secteur d’activité et leurs métiers, le Conseil d’orientation pour l’emploi (COE) a réalisé en 2017, en compléments des auditions réalisées de branches professionnelles (métallurgie, banques, plasturgie) ou d’OPCA (Agefos PME,…), une enquête auprès des OPCA pour recueillir leurs analyses des besoins en compétences en lien avec la diffusion des technologies numériques et d’automatisation. Il a leur a donc adressé des questionnaires afin d’appréhender de manière fine les technologies susceptibles d’impacter les métiers et les qualifications dans les branches professionnelles et les évolutions des besoins en compétences identifiées à ce stade.

Lire la suite >>