• Flash Info "Qualité"

    >> L'ISO 9001-2015 vient enfin d'être accepté sur la liste des Labels Qualité du CNEFOP.

CSFC : Transformation des métiers de la “chaîne de développement des compétences”

La feuille de route de la CSFC

Elle donne une orientation globale et cohérente des actions à mener par les Chambres et la Fédération vis-à-vis de leurs adhérents et de leurs partenaires.

 

Il est vraisemblable qu’une nouvelle réforme de la FPC s’engage dès septembre 2017 et en 2018.

Poursuivre une telle transformation est justifiée par l’ampleur des bouleversements des activités économiques. La Fédération sera à l’initiative d’une proposition synthétique des grandes orientations à poursuivre et des débats à mener pour développer la capacité des entreprises, des organisations, des institutions et des individus à transformer leurs compétences et à être accompagnées en la matière. Portée par des formateurs-consultants professionnels cela est gage à la fois de développement des affaires dans notre champ mais au service d’une mission authentique au service de l’innovation.

Cinq grandes pistes d’actions se dessinent :

  1. Poursuivre l’engagement vers la qualité et du respect d’une charte professionnelle renouvelée.

Etre attentif à la « vie opérationnelle » des certifications issues du décret et du Datadock. En faire une première étape positive vers la construction d’un référentiel conduisant en matière de formation d’une logique fiscale de contrôle des dépenses de formation à un engagement dans l’investissement en développement des compétences.

Porter nos efforts pour converger vers la future norme internationale devant déboucher en 2019, afin de démontrer un engagement indélébile vers la cohérence du système de management des compétences, source d’expertise et de confiance.

Se préparer à élargir le champ des « démonstrations de confiance » par la qualité et l’éthique. Nous portons la systématisation de démarche de confiance y compris par la reconnaisse de label et certifications de personnes adaptées aux solos et travailleurs indépendants. La Charte de la CSFC doit en être à la fois le navire amiral et la piste d’un référentiel bien identifié.

Notre offre de « service de formation » se poursuivra en la matière en en élargissant l’accessibilité à plus de « financeurs » publics ou privés.

  1. Approfondir le champ de l’accompagnement et du consulting sur la chaine de valeur du management des compétences

Participer aux initiatives éclairantes dans un contexte innovant marqué par l’irruption de la FOAD.

Diffuser et faire percevoir les logiques de la nouvelle norme de Conseil en Management ISO 20700 en menant un programme de communication et de formation spécifique aux solos et à leurs groupements.

Notre offre de « service de formation » se déploiera en la matière dès le S2 pour prendre une pleine mesure en 2018.

  1. S’engager dans l’innovation et notamment anticiper et former à la FOAD sur tous les champs en FC comme pour l’apprentissage

Investir fortement dans des dispositifs de développement des compétences de « nos solos ».

S’engager auprès de la FFOD et, notamment, dans son initiative des 12 et 13 décembre sur la FOAD et l’accompagnement » et s’impliquer dans les pistes de travail collectives annoncées ou à instaurer.

Expérimenter des pistes originales pour prendre acte de nouvelles modalités de travail dont l’hypothèse d’une 14ème Chambre virtuelle de la CSFC.

Prendre une place majeure bien identifiée pour les solos dans l’UHFP du 30/01 eu 01/02/18 quant à l’innovation et s’engager, y compris physiquement, dans l’écosystème mis en place pour durer.

Notre offre de « service de formation » se déploiera en la matière dès le S2 pour prendre une pleine mesure en 2018.

  1. Porter des initiatives dans le débat sur « le statut de l’indépendant » en privilégiant les pistes favorisant l’identité des travailleurs autonomes comme des formes entrepreneuriales

Mise en place concrète du CPA pour nos experts multi-activités. Favoriser une sécurisation de l’activité des indépendants par leur développement expert et leur engagement dans leur propre innovation et transformation.

Créer les conditions d’un accompagnement responsable de type EDEC lorsque les conditions d’exercices des métiers sont profondément transformées et les modèles économiques bouleversés pour s’y adapter et porter la construction d’un avenir « accompagné » mais non assisté. Refuser une alternative mortifère : soit être la variable d’ajustement, soit « attendre « un futur hypothétique » meilleur ou un retour au passé dorénavant inaccessible.

Mettre en avant la liberté de choix et de modèle de protection de l’indépendant sans copier les salariés ni refuser le sens des responsabilités et de la solidarité (construisant une base solide de toutes les professions, des sans-emplois et des retraités) et les conséquences assumées des risques

Porter l’idée d’accords et contrats collectifs s’étendant aux travailleurs autonomes et aux indépendants quels qu’en soit les formes de statut social.

Notre offre de « service de formation » se déploiera en la matière dès le S2 pour prendre une pleine mesure en 2018.

  1. Faire évoluer nos organisations professionnelles et co-construire une représentativité cohérente et indéniable

L’action collective et la vie de communauté d’indépendant n’est pas paradoxale :  elle est au cœur de référentiels de bonnes pratiques adossés à une vision respectueuse des humains et des individus.

Là encore notre offre de « service de formation » se doit d’armer nos collectifs d’adhérents et de sympathisant pour tisser une culture adossée à une connaissance fine des enjeux de représentativité et des systèmes institutionnels. De ce point de vue notre insertion dans la transformation de l’UNAPL et de l’U2P est un énorme atout.

Nous devons aussi être exemplaires : tant en matière de conformité de nos organismes que de traitement des conflits d’intérêts.

Nous allons créer des lieux de partage avec les acteurs des différents « jalons » de la chaine de valeur de notre expertise : l’accompagnement au développement des compétences. Cela pourra déboucher, à terme, en une représentation par des organisations aux champs plus larges. Pas à pas construisons des initiatives, ensemble et de manière de plus en plus fréquente voire permanente.

Notre catalogue de service offerts à nos adhérents, outre la professionnalisation, doit aussi construire des garanties collectives.

Cette vision doit nous aider sur différents axes à nous « dépasser » et à muter de manière concertée mais surtout assumée et fondée sur de fortes identités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *