• Flash Info "Qualité"

    >> L'ISO 9001-2015 vient enfin d'être accepté sur la liste des Labels Qualité du CNEFOP.

La notion de « formateur » doit s’effacer au profit de celle d’« accompagnateur de compétences »

Les Chambres syndicales des formateurs-consultants tenaient leur assemblée générale le 24 juin. Ce syndicat de formateurs indépendants poursuit son projet de développer son activité et sa représentation au-delà du seul champ de la formation pour s’ouvrir vers les métiers du conseil. L’occasion aussi d’évoquer la réforme de la formation à venir. Rencontre avec le président des CSFC, Jacques Faubert.[1]

Quotidien de la formation – Quelques mois après votre Journée nationale du 27 avril dernier (notre article), quelle est l’actualité des CSFC ?

Jacques Faubert – Nous avons tenu le 24 juin dernier notre Assemblée générale. Elle était placée sous le signe de l’innovation. Témoignage que ce discours porte auprès des formateurs-consultants indépendants : les CSFC sont désormais présentes dans toutes les régions métropolitaines (à l’exception de la Corse). Nous avons pu également constater le succès des sessions que nous avons organisées ces derniers mois pour aider les indépendants à s’enregistrer sur Datadock. Au total, nous en avons déployé une quinzaine et avons accueilli 200 personnes.

Lire la suite >>

Les formateurs-consultants indépendants souhaitent une fédération des métiers du conseil et de l’accompagnement professionnel

Vidéo réalisée par Jean-Claude DJIAN, Journaliste-Formateur

 

Le compte-rendu de la Biennale 2017 par le “Quotidien de la Formation” de notre partenaire Centre Inffo.

À l’occasion des rencontres annuelles des Chambres syndicales des formateurs-consultants (CSFC) le 27 avril 2017, leur président, Jacques Faubert, a lancé l’idée d’une évolution de la structure et, pourquoi pas, à terme « la création d’une fédération qui rassemblerait tous les métiers du conseil et de l’accompagnement professionnel ».

« Nos métiers ont changé. Il existe désormais une interactivité nouvelle entre les professions de la formation, du conseil, du coaching, de l’accompagnement » a-t-il indiqué. Il nous appartient de créer de nouvelles structures où la concurrence qui existe encore entre nous céderait la place à la solidarité  » Les CSFC pourraient d’ailleurs être amenées à modifier leurs statuts à cette fin.

Lire la suite >>